Pourquoi faire le maximum de choses soi-même

Faire les choses soi-même c’était par le passé très courant car il fallait souvent faire ses propres vêtements ou se débrouiller soi-même notamment quand on vivait à la campagne mais avec la mondialisation et les périodes glorieuses de l’économie, c’est devenu démodé au fil du temps.

Cependant avec la crise qui est toujours bel et bien présente, rabaissant fortement notre pouvoir d’achat et avec les prix dans le textile qui n’en finissent pas de flamber, le « Do it Yourself », soit en français le « Faire soi-même » redevient la grande tendance. C’est même un tout nouveau mode de vie pour de nombreuses personnes qui favorisent désormais leur savoir faire pour confectionner tout un tas de choses eux-même au lieu d’acheter au prix fort des objets plus ou moins solides.

Bien sûr, tout le monde n’est pas couturier ou bricoleur de nature et il n’est pas toujours simple de trouver la bonne méthode pour fabriquer ou réparer les choses soi-même mais c’est désormais bien plus simple notamment avec internet, tout ce qui est truc et astuce en tout genre se trouve facilement avec une simple requête sur votre moteur de recherche favoris (Google, Yahoo, Bing, Qwant) ou même directement sur Youtube pour des tutoriels vidéo.

Cette tendance au système D comme débrouille n’est donc pas seulement due à la crise mais elle est également favorisée par les nouvelles technologies comme internet grâce auxquelles nous pouvons aisément retrouver des tutoriels pour réaliser tout type de tache, que ça soit dans le textile, le bricolage, la décoration ou autre en des temps record et avec des explications très claires.

Mais en plus d’internet qui apporte souvent la méthode, c’est également la matière première qui est désormais plus accessible au consommateur avec des magasins de bricolage qui proposent de plus en plus d’aide pour les amateurs et des petits magasins comme des merceries que l’on voit refleurir dans les centres-villes.

Que pensez-vous de la tendance faire soi-même ? Êtes-vous déjà un adepte du système D ?

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply