Conseils Pratiques

Comment devenir végétarien ?

Après un premier article vous indiquant pourquoi vous devriez devenir végétarien, je vous propose aujourd’hui un second article pour savoir comment devenir un végétarien.

Donc, si vous souhaitez devenir végétarien, sans trop de peine, voici mes suggestions:

Avoir de bonnes raisons : Si vous voulez juste de devenir végétarien pour le plaisir, vous ne tiendrez probablement pas longtemps, non pas parce que c’est difficile, mais parce que tout changement de mode de vie ou changement d’habitude nécessite un peu de motivation. Vous devez d’abord penser à pourquoi vous voulez devenir végétarien et le reste sera facile.

Renseignez-vous : Avant de commencer quelque chose de nouveau, lisez autant que possible sur le végétarisme. Découvrez quelques bons livres de la bibliothèque ou mieux encore, empruntez les à des amis végétariens. Et il y a des tonnes et des tonnes de bons sites sur internet. Un de mes favoris est GoVeg.com mais il est en anglais.

Trouvez les bonnes recettes : Vous ne devez pas sortir et acheter un tas de nouveaux livres de cuisine, bien que ce soit certainement une option. Mais encore une fois, il y a beaucoup de bonnes recettes sur internet. En fait, tout cela peut être un peu fastidieux … mais ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas obligé de vous prononcer sur quoi que ce soit. Il suffit de regarder à travers les recettes, prendre en note quelques-unes qui ont l’air vraiment bonnes et décider d’en essayer quelques-unes. Vous avez le reste de votre vie pour tester d’autres recettes!

Essayez une recette par semaine : Ma suggestion est juste d’essayer une nouvelle recette végétarienne par semaine. Si vous le souhaitez, ajouter la à vos recettes de base hebdomadaire. Si la recette n’est pas terrible, essayez-en une autre la semaine suivante. Bientôt, vous aurez une bonne liste de 5-10 supers recettes que vous aimez cuisiner et manger. La plupart des gens ont seulement 7-10 recettes qu’ils cuisinent régulièrement. Une fois que vous avez beaucoup de recettes végétariennes, vous êtes bon pour commencer.

Les substitutions : Essayer aussi de modifier vos recettes régulières, au lieu d’utiliser de la viande, utiliser un substitut de viande. Donc, si vous aimez manger des spaghettis ou du chili, par exemple, substituer le bœuf par une alternative. Il existe des alternatives pour à peu près tout type de viande, et certains d’entre elles sont tout à fait bonne. Vous pouvez continuer à manger ce que vous mangez normalement, mais sans viande.

Commencez en stoppant la viande rouge Je suggère une transition progressive vers le végétarisme … bien que vous pouvez faire tout cela à la fois, j’ai trouvé que pour beaucoup de gens, une transition progressive fonctionne mieux. Il n’y a pas besoin de renoncer à toutes les viandes à la fois. Essayez un peu de nouvelles recettes, peut-être manger un repas végétarien par semaine, deux pour la deuxième et ainsi de suite. Si vous faites cela, commencer par stopper la viande rouge, comme elle est généralement moins bonne pour la santé.
Ensuite, les autres viandes. Après quelques semaines sans viande rouge, essayez de stopper le porc. Ensuite, le poulet, les fruits de mer etc. Avec cette approche, vous remarquerez à peine la différence.

Considérez les produits laitiers et les œufs : Les végétariens varient grandement sur ce point, il n’y a donc pas d’obligation à abandonner les produits laitiers ou les œufs. Faites ce qui vous convient le mieux. Mais si vous stoppez la viande pendant un certain temps et que vous voulez essayer d’aller un peu plus loin (en termes de santé, d’environnement et en aidant la souffrance animale), tenez aussi compte de ces aliments. Ils sont souvent riches en graisses saturées, en particulier par rapport à des solutions de rechange à base de soja. Il était facile pour moi de stopper les œufs, car je ne l’ai jamais été un grand fan, mais la transition vers le lait de soja a pris quelques jours pour m’y habituer … même si je ne peux pas supporter le goût du lait maintenant.

Pensez à vos ingrédients de base : Un exercice utile est de faire une liste des aliments que vous mangez régulièrement, pour le petit déjeuner, le déjeuner, le dîner, les desserts et goûters. Pas les repas, mais les ingrédients. Et puis réfléchissez à des alternatives végétariennes, et faite une nouvelle liste. Par exemple, au lieu de manger du poulet dans un plat sauté, vous pourriez essayer du tofu. Avec une nouvelle liste de produits de base, vous devriez avoir aucune difficulté à créer un stock végétarien votre réfrigérateur et garde-manger.

Tout en une seule fois. Certaines personnes préfèrent renoncer à la viande en une seule fois. Bien que cela demande un peu plus de détermination que la solution progressive que je préconise,ça n’est pas si dur. Cela ne devrait prendre que quelques jours pour s’y habituer et alors vous aurez très peu de mal après cela. Les seules questions que vous aurez à travailler, une fois que vous serez habitué à manger sans viande, sont des choses comme manger dehors, manger chez les autres, et d’autres questions semblables.

Suffisamment de protéines : Un mythe sur le végétarisme est que vous ne recevez pas suffisamment de protéines. En fait, les mangeurs de viande prennent habituellement beaucoup plus de protéines que ce dont ils ont besoin. Les besoins en protéines pour l’adulte moyen sont plus bas que ce les gens pensent. Si vous avez un régime alimentaire varié (et pas seulement de la malbouffe, par exemple) qui comprend les légumes, les céréales, les haricots, les noix, les protéines de soja et autres, vous irez très bien. Un autre mythe est que vous devez manger différents types de protéines dans un seul repas (ou même une seule journée) pour obtenir des protéines complètes à partir de plantes … en fait, aussi longtemps que vous mangez des protéines variés (tels que ceux énumérés ci-dessus) en quelques jours, ça ira. Et la protéine de soja est une protéine complète, tout comme la viande.

La mal bouffe : Encore une fois, vous pouvez être végétarien et manger de façon malsaine, si vous mangez de la malbouffe. Être végétarien est pas un droit pour manger de la malbouffe. Essayez de manger des fruits et des légumes, des grains entiers, des haricots, des noix, des protéines de soja, les produits laitiers faibles en gras et autres aliments nutritifs pour la plupart.

La nourriture ethnique. Une des grandes choses au sujet de devenir végétarien est que ça pousse souvent les gens à essayer de nouvelles et intéressantes cuisines ethniques (ou leur rappelle des aliments qu’ils aiment mais ne mangent pas beaucoup). De grands plats végétariens peuvent être trouvés partout dans le monde, des pâtes italiennes à de nombreux plats indiens à la nourriture thaïlandaise épicée au plats chinois, éthiopien, marocain, mexicain, la cuisine d’Amérique du Sud et plus encore.Cela peut être intéressant de faire des semaines à thème, essayez des plats végétariens à partir d’un certain pays pendant une semaine, puis se déplacer à travers le monde et tester d’autres aliments ethniques.

Dites le à vos amis et à votre famille : Si vous voulez vraiment devenir végétarien, vous aurez à en parler aux gens que vous connaissez. Vous dînerez toujours avec eux, dans les restaurants, à leur domicile, lors de rencontres sociales, au travail et donc ce sera mieux pour tout le monde si ils savent ce que vous faites (ils pourraient préparer un plat végétarien pour vous , ou vous pourriez apporter un plat pour eux afin d’essayer). Essayer de leur expliquer, sans être sur la défensive et demandez leur de faire preuve de compréhension. Ne pas essayer de forcer le végétarisme à personne mais donnez leur plus d’informations si ils sont intéressés.

Amusez vous : Surtout, le fait de devenir végétarien ne doit pas être restrictif, ou une épreuve épuisante. Si vous vous sentez comme si vous vous priviez, vous ne durerez pas longtemps. Mais si vous vous sentez comme si vous faites quelque chose de bien et que ça vous permet d’essayer de nouveaux plats, vous persévérez beaucoup plus longtemps (pour la vie, je l’espère).

Prévoir en avance : Souvent, pour les nouveaux végétariens, dès qu’ils vont quelque part, ils ne pensent pas toujours à ce qu’il va y avoir à manger. Aller à une fête ou un dîner peut être bien mieux pour vous si vous préparez un grand plat et l’apporter (avertir l’hôte à ce sujet).

Cuisinez d’avance : Un autre problème, c’est lorsque nous ne disposons pas de la nourriture végétarienne prête à manger et nous avons recours à ce qui est plus facile. Au lieu de cela, vous pouvez faire cuire un gros pot de chili végétarien ou de la soupe ou quelque chose et le laisser dans le frigo ou le congeler pour quand vous avez faim et que vous n’avez pas le temps de cuisiner.

Restaurants végétariens Ça n’est pas facile de trouver des restaurants végétariens mais encore une fois, internet est la pour vous aider. Vous pourriez vivre dans une région avec des dizaines de grands restaurants végétariens. Essayez-les ! Vous découvrirez peut-être des plats merveilleux que vous pourrez ensuite reproduire. Sinon, la plupart des restaurants auront des options végétariennes ou vous pouvez commander un plat végétarien sur demande.

Les plats préparés végétariens : Dans la section surgelés de votre supermarché, vous trouverez probablement beaucoup d’aliments végétariens qui peuvent être réchauffés au micro-ondes. Vous pourriez les essayer mais méfiez-vous tout de même de la qualité de ces plats préparés. En tout cas, il est toujours bon d’avoir quelques plats déjà cuisinés dans le congélateur, juste au cas où.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *